Préparation à l’épreuve anticipée de français au baccalauréat – Classes de 1ère (toutes filières)

Commençons cette nouvelle année par un corrigé de l’épreuve anticipée de français au baccalauréat à destination des élèves de 1ère de toutes filières. Vous trouverez ci-dessous un corrigé du questionnaire concernant le roman « Une saison en Enfer » d’Arthur Rimbaud. Pour aller plus loin, découvrez notre série sur les lectures conseillées ici, ici et ici.

Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours

Corrigé du questionnaire d’entraînement

Arthur Rimbaud, Une Saison en Enfer (1873)

1- Date de naissance et de mort du poète ? Où est-il né ?
Arthur Rimbaud est né à Charleville dans les Ardennes en 1854 et est mort à Marseille en 1891.

2- A quel âge le poète prodige a-t-il écrit ses premières poésies ?
Le poète « prodige » a écrit son premier recueil de poésies à l’âge de seize ans.

3- Après une première expérience poétique en vers, le poète s’oriente vers un autre type de poésie. De quelle expérience s’agit-il ?
Arthur Rimbaud s’oriente vers le poème en prose. Il écrit Une Saison en enfer en 1873 et le recueil Illuminations dont il remet le manuscrit à Verlaine en 1875.

4- A quel événement personnel, le recueil Une Saison en Enfer est-il lié ?
La violente querelle qui l’oppose à Verlaine en 1871 est en grande partie à l’origine de l’écriture de ce recueil. Le poète transpose dans ce recueil de poèmes en prose cette crise existentielle qui devient synonyme d’une damnation temporaire. Rappelons que lors de la dispute qui fait suite à un désir de rupture, Verlaine tire deux coups de revolver sur Rimbaud.

5- Quatre phases scandent la vie de Rimbaud. Quelles sont-elles ?
On peut repérer quatre phases successives :
– les premières productions en vers des jeunes années de Rimbaud,
– l’écriture d’ Une saison en enfer ou les premières tentatives du poème en prose,
– le recueil Illuminations,
– la phase de silence définitif.

6- L’art du poème en prose atteint son point suprême avec quel autre recueil de poésies ?
L’art du poème en prose atteint son point suprême avec le recueil Illuminations.

7- Rimbaud le révolté dit-on. Contre qui ou quoi se révolte-t-il ?
Rimbaud se révolte contre la famille, la société et la religion catholique.

8- A partir de quelle année, Rimbaud choisit-il de ne plus écrire ?
Rimbaud fait le choix de ne plus écrire en 1875. C’est une période de long silence poétique. Il voyagera en Europe et en Orient avant d’être rapatrié en 1891 à Marseille où il s’éteint à l’âge de 37 ans.

9- On parle de poésie « subjective » à propos des premières poésies de Rimbaud. Comment nomme-t-on les autres expériences ?
Ses expériences successives sont qualifiées d’expériences « objectives ». On parle de « poésie objective ».

10- Compléter le passage suivant en tenant compte du sens :
« Dès mai 1871, Rimbaud a décidé de renoncer à ce qu’il appelle la « poésie subjective » au profit de la poésie  » objective ». Il abomine Alfred de Musset, le représentant du grand lyrisme romantique, et il fait l’éloge de l’imagination des voyants « . (Profil Bac)

Arthur Rimbaud une saison en enfer - Cours Thierry

11- Entraînez-vous à résumer le recueil Une saison en enfer en utilisant le vocabulaire suivant:
Un prologue – Satan – Hideux feuillets – Carnet – Section – Mauvais sang – Race inférieure – Nuit de l’Enfer – Les flammes – Le damné – la souffrance – Les visions torturantes – Délire I – Délire II – La Vierge Folle – L’Époux Infernal – Le dialogue – L’Alchimie du verbe – Obtenir de l’or – Une remontée de l’enfer – L’espoir – Les derniers titres – Un épilogue en deux parties.

Le recueil de poèmes en prose Une saison en enfer comporte différentes sections. Dans le prologue, le poète s’adresse à Satan pour lui offrir les « hideux feuillets de [son] carnet ». « Mauvais sang » est le titre de la section suivante. Il s’agit du « mauvais sang » de la race inférieure à laquelle le poète appartient. L ‘étape centrale « La Nuit de l’Enfer » correspond à la souffrance du damné dans les flammes de l’enfer. Suivent deux autres sections : « Délires I » et Délires II ». Le dialogue d’une part entre la Vierge Folle et l’Époux Infernal; d’autre part, l’aventure de l’Alchimie du verbe. Après ces deux étapes, le poète amorce une remontée de l’enfer. Les titres des sections suivantes sont : « L’impossible » (espoir de l’Orient), « Éclair » et « Matin » (Noël sur terre). L’épilogue s’intitule « Adieu » en deux parties: échec et espoir de repartir vers l’aurore.

12- En quoi consiste l’Alchimie du verbe ?
Rimbaud évoque cette alchimie du verbe qui consiste à agencer les mots jusqu’à donner une couleur aux voyelles. Le poète écrit :

« J’inventai la couleur des voyelles! – A noir, E blanc, I rouge, O bleu, U vert. Je réglai la forme et le mouvement de chaque consonne, et, avec des rythmes instinctifs, je me flattai d’inventer un verbe poétique accessible, un jour ou l’autre, à tous les sens. Je réservais la traduction ».

13- Commenter le titre en insistant sur le mot « Saison ».
Le mot « saison » évoque l’idée d’un enfer temporaire et non éternel comme on pourrait l’imaginer. Une note d’espoir sous-tend le titre. En effet, dans le recueil le poète amorce une remontée vers l’aurore. La saison s’étend du printemps à l’automne selon les derniers mots du recueil.

14- Quels sont les derniers mots du recueil ? En quoi sont-ils liés au mot « Saison » ?
Les derniers mots du recueil renvoient à la saison « avril-août, 1873 ».

15- La section intitulée « Mauvais sang », en combien de parties est-elle subdivisée ?
La section contient pas moins de huit parties.

16- Énoncer l’ensemble des subdivisions du recueil.
Prologue – Mauvais sang – La Nuit de l’Enfer – Délire I – Délire II – L’Impossible – L’Éclair – Matin – Adieu (épilogue en deux parties).

17- Dans quel contexte historique, les premières expériences poétiques de Rimbaud s’inscrivent-elles ?
Les premières expériences poétiques de Rimbaud s’inscrivent en plein contexte de guerre franco-prussienne. Les deux lettres dites Lettres du Voyant (13-15 mai 1871) sont immédiatement suivies de la Semaine Sanglante du 21-28 mai 1871.

18- Rimbaud a écrit les 13 et 15 mai 1871 deux Lettres décisives. Comment les nomme-ton ?
Il s’agit des Lettres du Voyant.

19- Sauriez-vous citer un mot, une phrase ou un passage tirés du recueil Une Saison en enfer ?
A moi. L’histoire d’une de mes folies.
[…]
« J’inventai la couleur des voyelles! – A noir, E blanc, I rouge, O bleu, U vert. -Je réglai la forme et le mouvement de chaque consonne, et, avec des rythmes instinctifs, je me flattai d’inventer un verbe poétique accessible, un jour ou l’autre, à tous les sens. Je réservais la traduction. Ce fut d’abord une étude. J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable. Je fixais des vertiges. « .

Une réflexion au sujet de « Préparation à l’épreuve anticipée de français au baccalauréat – Classes de 1ère (toutes filières) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *