Le rattrapage scolaire en mathématiques

Dans un précédent texte, nous avons parlé du rattrapage scolaire. Ici, nous nous intéresserons plus particulièrement aux cours et aux stages de rattrapage scolaire en mathématiques.

Comment est-il possible de rattraper toute une scolarité en peu de temps ?

Dans la scolarité globale d’un élève, il y a des chapitres clés, essentiels pour la suite, et d’autres qui, s’ils participent à la culture mathématique et ont toute leur place dans les programmes, peuvent être négligés au moment où l’important est la remise à niveau d’un élève.

Par exemple, on ne demandera pas à un élève de fin de collège de réapprendre ses tables de multiplication, mais plutôt de savoir se servir de sa calculatrice. Nous ne parlerons pas non plus des notions de multiple et de diviseur, qui ne refont réellement leur apparition que dans le programme de S spécialité mathématiques. De même, les techniques de calcul vectoriel font le plaisir des professeurs et des matheux, mais sont généralement délaissées en S au profit de la géométrie analytique et sont absentes du programme de ES. Ou encore, les fameux théorèmes de géométrie du collège (Thalès, Pythagore, etc), bien que très formateurs de l’intelligence, disparaissent quasiment des programmes de lycée et sont totalement absents du programme de ES.

Qu’est-ce-que le rattrapage scolaire en mathématiques ?

Nos professeurs vont donc être capables d’élaguer le cursus scolaire des notions qui ne sont pas essentielles au projet de l’élève, et de créer un programme spécifique parfaitement adapté à ses objectifs. Notre fonctionnement en petit groupe et la capacité de nos professeurs à suivre individuellement chaque élève participent à la réussite de ce programme de rattrapage.

Suite à une absence prolongée des salles de classe (pour maladie, séjour à l’étranger, démotivation, etc.), le rattrape scolaire répond à un besoin urgent et porte un objectif précis : réintégrer une filière normale, passer son bac, effectuer une remise à niveau avant un concours d’entrée, etc. Il s’agit d’une démarche difficile qu’un élève seul ne saurait mener à bien : il faut qu’il puisse être soutenu par des enseignants spécialisés dans l’accompagnement scolaire.

stages-maths-paris

Comment se déroule le rattrapage en mathématiques ?

L’élève est mis en garde : pour que le rattrapage réussisse, il faut qu’il soit conscient de l’investissement à fournir qui est évidemment proportionnel au temps perdu. Il est donc impératif qu’il soit motivé. Si la motivation est réelle, le rattrapage scolaire pourra réussir.

Un premier cours de mathématiques ou quelques heures de stage permettent à nos professeurs d’évaluer les besoins de l’élève. Puis, nous faisons avec l’élève et ses parents une première évaluation du nombre de cours à effectuer et de leur fréquence. L’élève sait au fur et à mesure du processus les progrès qu’il accomplit et le chemin qu’il lui reste à parcourir. Ce planning s’achève souvent la veille de l’examen.

Poursuivre ses études et réussir en mathématiques

Après le bac, un concours d’entrée dans une école ou la reprise d’une scolarité normale au collège ou lycée, les mathématiques continuent d’être présentes dans les programmes, l’élève doit donc persévérer dans son effort. Le rattrapage ayant probablement été effectué dans l’urgence, la poursuite d’un accompagnement dans cette matière est fortement conseillé pour maintenir le niveau adéquat.

Thierry on EmailThierry on FacebookThierry on InstagramThierry on LinkedinThierry on TwitterThierry on Youtube
Thierry
Fondateur, professeur de mathématiques aux Cours Thierry
Fondateur des Cours Thierry, j'enseigne les mathématiques depuis 2002. D'abord comme professeur particulier, à présent j'anime une équipe de professeurs au sein des Cours Thierry afin de proposer un accompagnement scolaire en mathématiques, physique-chimie et français.

4 réflexions au sujet de « Le rattrapage scolaire en mathématiques »

  1. Les cours de rattrapage en Mathématiques doivent-ils être pris tout au long de l’année ou est-ce possible de les suivre sur une plus courte période ?

    1. Bonjour, merci de votre question.
      Je recommande aux parents d’aider l’enfant à formuler un projet professionnel concret et dans lequel il se retrouve : en premier lieu le métier dont il rêve. Ensuite voir avec lui les voies d’orientation pour y parvenir. Les enfants ont souvent peu de goût pour les mathématiques mais ils peuvent toutefois faire l’effort si la récompense en vaut la peine. J’ai ainsi vu souvent des enfants se remotiver quand ils avaient un tel objectif.
      Ensuite charge à nous de lui faire faire ses premiers progrès qui vont le booster encore davantage et lui faire réussir son objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *